Presse

"(...) Ses champs de coton, ZU les a créés de toute pièce entre Bordeaux, Paris et Lyon et c’est là qu’il a fait pousser des refrains qui sentent bon les accents empruntés à Bashung et à Bill Deraime mais aussi à Brassens ou encore à Bergman (...)"
Fred Delforge (Zicazic)
"(...) Poète de l’extrême, fervent défenseur de sa langue natale, ZU façonne la langue de Molière tel un orfèvre, il sculpte les mots et jongle avec de façon malicieuse et jouissive (...)"
Alain Betton (Paris Move)
"(...) ZU déroule les multiples facettes de son talent sans être surplombé par les silhouettes intimidantes et castratrices des maîtres historiques (...)"
André Fanelli (Feeling Blues)
"(...) Ils sont peu nombreux à chanter le blues en français, et pourtant ZU a fait ce choix difficile et c’est une réussite (...)"
Christian Le Morvan (Blues Magazine)

Blues Magazine

Presse

Blues Magazine
"(...) Ses champs de coton, ZU les a créés de toute pièce entre Bordeaux, Paris et Lyon et c’est là qu’il a fait pousser des refrains qui sentent bon les accents empruntés à Bashung et à Bill Deraime mais aussi à Brassens ou encore à Bergman (...)"
Fred Delforge (Zicazic)
"(...) Poète de l’extrême, fervent défenseur de sa langue natale, ZU façonne la langue de Molière tel un orfèvre, il sculpte les mots et jongle avec de façon malicieuse et jouissive (...)"
Alain Betton (Paris Move)
"(...) ZU déroule les multiples facettes de son talent sans être surplombé par les silhouettes intimidantes et castratrices des maîtres historiques (...)"
André Fanelli (Feeling Blues)
"(...) Ils sont peu nombreux à chanter le blues en français, et pourtant ZU a fait ce choix difficile et c’est une réussite (...)"
Christian Le Morvan (Blues Magazine)