Paroles

Je m'suis ouvert les vannes

Y a comme une rupture de synapses
Le souvenir n’est plus ce qu’il était
J’ai du boulot, sers-moi un schnaps
L’amertume me fait de l’effet
J’attends que l’espoir me promette
Son stand by en boucle
Tous ces implants sur la comète
Me rasent, alors je la boucle.

Doré, navrant, j’irai de l’avant
En matant bien mon derrière
L’avenir a quelque chose d’indécent
Qui m’remonte, fait quel temps hier ?
Hey faut pas pousser, y a du monde
Quelques gouttes pour un précipité
Mais où est passé Thierry la Fronde ?
J’voudrais sortir de la télé.

Je crois que j’ai un petit peu perdu
Un peu perdu la mémoire
C’est malin ma tête dans l’cul
Il fait tout noir
J’en reviens pas d’être parti
Et ça va me mener où ?
Je m’interroge, ça me torture
C’est aliénant : qu’est-ce que je fous ?!

On m’avait pourtant prévenu
Tu finiras par oublier
J’me souviens plus, c’est différent
J’aurais besoin d’être tenu
De l’amidon sur mon blazer
J’vais r’mettre le nez dans mes affaires

Paroles


Je m'suis ouvert les vannes

Y a comme une rupture de synapses
Le souvenir n’est plus ce qu’il était
J’ai du boulot, sers-moi un schnaps
L’amertume me fait de l’effet
J’attends que l’espoir me promette
Son stand by en boucle
Tous ces implants sur la comète
Me rasent, alors je la boucle.

Doré, navrant, j’irai de l’avant
En matant bien mon derrière
L’avenir a quelque chose d’indécent
Qui m’remonte, fait quel temps hier ?
Hey faut pas pousser, y a du monde
Quelques gouttes pour un précipité
Mais où est passé Thierry la Fronde ?
J’voudrais sortir de la télé.

Je crois que j’ai un petit peu perdu
Un peu perdu la mémoire
C’est malin ma tête dans l’cul
Il fait tout noir
J’en reviens pas d’être parti
Et ça va me mener où ?
Je m’interroge, ça me torture
C’est aliénant : qu’est-ce que je fous ?!

On m’avait pourtant prévenu
Tu finiras par oublier
J’me souviens plus, c’est différent
J’aurais besoin d’être tenu
De l’amidon sur mon blazer
J’vais r’mettre le nez dans mes affaires